Skip to content

Exode de la population civile

Le 14 août 1914, Namur compte ses premières victimes dues à deux bombes lâchées par avion sur le pont de Louvain. Le lendemain, un autre avion lâche des grenades sur la gare. De plus les nouvelles alarmantes des massacres de civils...
Sur ce troisième panneau du diorama d’Alfred Bastien, rien ne présage de la violence et des destructions qui y seront perpétrées dans les environs de Visé ou, plus en Amont, à Andenne et à Seilles, si ce n’est la fumée qui se dégage de...
S'abonner à Exode de la population civile
© 2011-2018 Ambiances asbl - Crédits - Bibliographie - Contact - f / t / g+