Skip to content

Retraite des soldats belges

Le pont de Jambes est un emblème symbolique de la ville. Le poème écrit par François Bovesse en témoigne :

Dégouté de la mascarade,

Dédaigneux de la pétarade,

Stoïque et placide, le pont

Fait le gros dos de son dos rond

Ils ne voient pas, ceux-là qui passent

Et sur sa carcasse s’entassent.

Ils ignorent en le passant,

Tout ce qu’il regarde et qu’il sent.

Sur le pont, passe la cohue

Qui peste, grogne et tonitrue !

Ironiquement le vieux pont

Fait le gros de son dos rond

Jambes, en 1914, est une commune rurale peuplée de maraîchers et n’occupe à cette époque que les alentours du pont. L’île « vas t-y frotte » était terre de culture. Au 20e siècle, les maraîchers font acquérir à Jambes une place primordiale...
Ignorant les combats autour des forts de Liège, le regard du spectateur se dirige directement sur le grand virage effectué par la Meuse devant la ville de Namur. La sélection des trois principaux sites mosans (Liège, Namur et Dinant) fait...
S'abonner à Retraite des soldats belges
© 2011-2018 Ambiances asbl - Crédits - Bibliographie - Contact - f / t / g+