Skip to content
Lieux / Le sort de Visé

L'invasion du territoire belge par les Allemands le 04 août 1914

Le sort de Visé

Visé, à 4km de la frontière néerlandaise est généralement considérée comme la première ville martyre de la Grande Guerre. 

Après avoir traversé la frontière, les troupes allemandes se dirigent vers Liège en passant par Visé. Le 04 août, dans leur traversée de la ville, les soldats allemands distribuent à la population une déclaration du Général Von Emmich qui se veut rassurante. Ils ne causeront aucun désordre en ville! Mais très vite, ils reçoivent des tirs de soldats belges embusqués, ripostent et tentent de franchir la Meuse pour éviter les tirs en provenance du Fort de Pontisse. Sous la violence des tirs belges, ils sont contraints de rebrousser chemin. Humiliés de cet échec, ils se vengent sur la population civile et déchargent leurs armes sur les habitants qu'ils croisent dans la rue ou qui se trouvent devant leur maison. Bientôt ces troupes allemandes seront rejointes par d'autres soldats ayant pour seul objectif de "punir" les habitants de la ville en boutant le feu aux maisons, en pillant leurs habitations et en fusillant sans raisons apparentes plusieurs civils qui ont le malheur de croiser leur route. 

La ville aura payé très cher la résistance des troupes belges mais ce n'est pas la fin du calvaire. Le 10 août, la collégiale Saint-Martin est incendiée ainsi que d’autres églises ou cheminées d’usines des environs sous prétexte qu’elles servent de repères aux forts tenus par les Belges. Le soir du 15 août, la ville de Visé est totalement incendiée par les Allemands qui sont persuadés avoir été attaqués par des "francs-tireurs" composés de civils. 600 maisons ainsi que les édifices publics sont brûlés, 23 personnes sont assassinées et 631 hommes sont déportés en Allemagne tandis que les femmes et les enfants sont chassés de la ville.

Le sort réservé à Visé est le symbole des excès commis par l’armée allemande dans la région de Liège.

© 2011-2018 Ambiances asbl - Crédits - Bibliographie - Contact - f / t / g+